Soins et prévention

Vivre longtemps et en santé, et s’épanouir!

Faites défiler vers le bas

…malgré des gains politiques et de droits humains immenses, nos résultats de santé, les résultats de santé de toutes les personnes queer, figurent encore parmi les pires au pays.


Jody Jollimore, directeur général, Centre de recherche communautaire, Vancouver

Pour mettre fin à l’épidémie, nous devons nous assurer que personne ne passe entre les mailles du filet – nous devons rendre le test accessible aux gens. Nous devons faire en sorte que toute personne qui reçoit un résultat positif a accès aux soins et traitements appropriés. Cela lui permettra d’avoir une vie longue et en santé!

Prenez le temps de vous préparer – renseignez-vous sur le traitement du VIH ici

Pour trouver la clinique de VIH la plus près, communiquez avec Ligne d’information Santé sexuelle

Ce que j’essaie de dire aux gens, c’est qu’un diagnostic de VIH est important – on ne peut pas le banaliser – mais que, si la personne suit un traitement antirétroviral efficace et qu’on travaille ensemble, elle se rendra jusqu’à ses vieux jours.


Dr. Lisa Barrett,
Professeur de microbiologie, Division des maladies infectieuses
, Université de Dalhousie

Sentiments, partage et confiance

Un diagnostic positif peut déclencher des sentiments difficiles, mais vous n’avez pas à les gérer entièrement par vous-même. Il peut être utile d’avoir quelqu’un à qui parler. En plus du personnel de santé, il existe plusieurs organismes de lutte contre le VIH, groupes de soutien par les pair-es et forums en ligne qui peuvent vous fournir du soutien.

VIH ne vous définissent pas. Vous définissez qui vous êtes. Vous pouvez avoir le VIH et avoir quand même une vie formidable…


Brittany,
Brittany, mère de trois enfants séropositive au VIH, alliée LGBTQ et militante pour les droits humains

Le dévoilement peut être compliqué…

Bien qu'il soit réconfortant de partager ses sentiments avec une personne proche et compréhensive, vous ne savez pas toujours à qui vous pouvez faire confiance et comment elle pourrait réagir. C'est à vous seul de décider si vous voulez ou non révéler votre statut à d'autres personnes, comme votre employeur, votre collègue de travail, voire votre dentiste, ou d'autres travailleurs de la santé. Pour vous aider à décider à qui vous devez le dire ... voici quelques ressources pour vous aider (CATIE)

Pour des informations et des conseils à jour sur les circonstances dans lesquelles les personnes vivant avec le VIH ont l’obligation légale de divulguer leur statut VIH, visitez le site Web du Réseau juridique canadien VIH/sida ou de CATIE, où vous trouverez des renseignements supplémentaires qui vous aideront à prendre votre décision.

Nous pouvons officiellement leur recommander les rapports sexuels sans condom pour concevoir, comme à tout couple qui veut avoir un enfant…


Mark Yudin, professeur, Université de Toronto; obstétrique, gynécologie et maladies infectieuses génésiques, Hôpital St. Michael’s

Vivre avec le VIH ne signifie pas arrêter de vivre !

En recevant des soins adéquats et en continuant son traitement, une personne vivant avec le VIH peut s’attendre à vivre aussi longtemps qu’une personne qui n’a pas le VIH. Le VIH ne devrait pas vous empêcher de faire les choses que vous voulez accomplir dans votre vie, que ce soit fonder une famille, être en relation ou avoir une carrière dynamique.

Faites confiance à la science, pas à la stigmatisation!

Les personnes vivant avec le VIH qui suivent un traitement efficace et ont une charge virale indétectable ne peuvent pas transmettre l’infection à leurs partenaires.

Croyez-le : Indétectable = Instransmissible !

Apprenez-en plus sur I = I en écoutant le Pozcast de Laurie Edmiston du Réseau canadien d’info-traitements sida

Consultez également le guide complet de CATIE, « Tout est encore possible », qui porte sur le diagnostic, les soins et les traitements, la santé émotionnelle, la vie saine, les thérapies complémentaires et même des considérations juridiques

Vous pouvez avoir des relations sexuelles sans craindre de transmettre le VIH à quiconque. Vous pouvez agir librement, sans honte, et apprécier votre vie sexuelle.


Voyez l’histoire sur le VIH de Marvelous

Les découvertes scientifiques sur les traitements antirétroviraux sont extraordinaires. Ils peuvent aider les personnes vivant avec le VIH à avoir une espérance de vie normale, mais également à prévenir la transmission du VIH à leurs partenaires sexuels. En assurant un accès universel et à faible barrière aux personnes qui en ont besoin, nous pouvons mettre fin à l’épidémie de VIH au Canada.

Au cours des dernières années, la boîte à outils de la prévention du VIH s’est considérablement élargie. Voici les trois principales façons de prévenir le VIH…

1)
Pilules de PrEP et de PEP

Si le résultat de votre dépistage du VIH est négatif mais que vous croyez quand même avoir un risque élevé de contracter le VIH, la PrEP est un moyen de prévention du VIH très efficace qui est offert au Canada. Pour autant que vous la prenez comme prescrit par votre médecin, la PrEP prévient efficacement le VIH.

Renseignez-vous sur l’utilisation de la PrEP

Une exposition au VIH vous préoccupe?

Le condom s’est rompu ou il s’est produit un autre imprévu lorsque vous aviez du plaisir avec quelqu’un? Prendre la PPE dans les 72 heures peut réduire considérablement votre risque de contracter le VIH. Rendez-vous dans les plus brefs délais à la salle des urgences la plus près pour obtenir ce traitement.

Découvrez tous les faits sur la PPE, son fonctionnement et plus

2)
Le condom, cette méthode éprouvée

Comme l’affirme l’Alliance pour la santé sexuelle des hommes gais de Toronto, le condom est « l’option rapide, simple et abordable pour avoir du sexe torride et agréable tout en réduisant le risque de transmission du VIH ou d’ITS » – en particulier lorsque combiné avec la PrEP ou le maintien d’une charge virale indétectable.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir, du choix de la bonne taille jusqu’au meilleur lubrifiant, et plus encore.

3)
Avoir une charge virale indétectable ne signifie pas que vous êtes guéri-e du VIH, mais cela aide à prévenir la propagation du VIH!

La « charge virale » est la quantité de VIH présente dans le sang d’une personne. En prenant chaque jour ses médicaments contre le VIH, une personne vivant avec le VIH peut réduire la quantité de VIH dans son sang à un niveau si faible qu’il n’est plus détectable par un test diagnostique. On dit alors que la personne a une charge virale indétectable.

Renseignez-vous sur le traitement pour atteindre une charge virale indétectable

JJe suis une femme trans de couleur, séropositive – c’est un lourd poids à porter! Je suis prête à montrer mon visage pour que d’autres personnes se disent "Si elle est capable, si elle est heureuse et y arrive… pourquoi pas moi?"


Evana, 
femme trans sépositive et maître motivatrice

Regardez, écoutez et lisez les histoires de résilience et de courage d’autres personnes qui ont des vies remplies et heureuses avec le VIH.