Saison 2
Épisode 2

Art et militantisme en matière de VIH

38:46
21 janvier 2021

Dans cet épisode, nous faisons un voyage dans le monde de l'art et de l'activisme en matière de VIH grâce à une conversation animée entre l'animateur James Watson et l'individu artiste, performeur et vidéaste qui se décrit lui-même comme "harm reductionista": Mikiki. L'art est présent depuis longtemps dans le mouvement de lutte contre le VIH/sida, suscitant de fortes réactions et délivrant des messages forts. Le travail de Mikiki n'est pas différent. Au cours de ce balado, Mikiki analyse son travail à la lumière de la lutte contre le VIH et l'impact que la vie avec le VIH a eu sur sa création artistique. Mikiki définit ce que signifie être un "activiste de l'autonomie du corps" et un "joyeux nihiliste". De la métamorphose en drag-queen aux auto-prises de sang, le travail de Mikiki n'est jamais timoré - il est politique et personnel. Faut-il souffrir pour créer un art esthétique ou significatif ? C'est ce que nous allons découvrir.

Notre invité d'épisode

Mikiki

Artiste performeur et vidéaste et activiste au service de la santé de la communauté queer

Mikiki est tout un personnage, à la fois artiste performeur et vidéaste, mais aussi activiste au service de la santé de la communauté queer. D'origine acadienne/mi'kmaq et irlandaise de Terre-Neuve, Mikiki a occupé de nombreux emplois dans le secteur du VIH, a travaillé au sein d'innombrables comités et projets de recherche, et a collaboré de divers façons à de multiples mouvements liés au VIH et à la réduction des risques à Ottawa, Montréal et Toronto. Mikiki a co-développé et mis en œuvre le premier programme de promotion de la santé sexuelle spécifiquement destiné aux hommes homosexuels vivant avec le VIH/sida au Canada. Mikiki se consacre désormais à temps plein à sa pratique artistique et à son activisme.

5 Questions à Mikiki...

Silicone ou à base d'eau ? Silicone

Talons ou Dr Martens ? Talons

Diurne ou noctambule ? Noctambule

Ville ou pays ? Ville

Sexe ou drogues ? Sexe et drogues

Sexe ou drogues ? Sexe et drogues

Dans cet épisode, nous faisons un voyage dans le monde de l'art et de l'activisme en matière de VIH grâce à une conversation animée entre l'animateur James Watson et l'individu artiste, performeur et vidéaste qui se décrit lui-même comme "harm reductionista": Mikiki.

Mikiki a occupé de nombreux postes dans le secteur du VIH, travaillant également comme testeur du VIH à Toronto, éducateur en matière de sexualité dans les écoles publiques de Calgary, préposé aux bains à Saskatoon et hôtesse de karaoké Drag Queen à St. Ils ont participé à des conseils, comités et projets de recherche nationaux, provinciaux et locaux, notamment la Société canadienne du sida, le Conseil canadien de surveillance et d'accès aux traitements, la Bad Date Coalition et l'étude CHIME. Mikiki est actuellement membre consultatif de Beyond LIVING's Life Force, qui fournit une orientation stratégique pour la défense des droits des personnes vivant avec le VIH/sida dans le monde, de concert avec les trois réseaux mondiaux de PVVIH GNP+/ICW/Y+.

Mikiki a aussi collaboré de diverses façons à de multiples mouvements liés au VIH et à la réduction des risques à Ottawa, Montréal et Toronto. Mikiki a co-développé et mis en œuvre le premier programme de promotion de la santé sexuelle spécifiquement destiné aux hommes homosexuels vivant avec le VIH/sida au Canada. Mikiki invite à cet égard à consulter le compte Instagram FAGDEMIC ! pour de plus amples informations et ressources relatives à la réduction des risques chez les hommes homosexuels dans le cadre de COVID-19.

Explorant le rôle de l'art dans le mouvement de lutte contre le VIH/sida, Mikiki explique comment son identité d'artiste est influencée par son historique de travail d'éducation en matière de santé sexuelle et de réduction des risques. Les deux sont intrinséquement liées. Les thèmes de son art et de son processus créatif portent souvent sur la sécurité et la responsabilité, la divulgation et l'autodétermination, la construction de la communauté et la prise en compte des traumatismes et des pertes.

Dans un projet intitulé WHORE LOCK/UP, initialement présenté à Montréal en 2015, Mikiki utilise du sang auto-prélevé de son propre organisme et ce même corps comme une cible de fléchettes pour illustrer les expériences de violences extralégales et légales que subissent les personnes qui vivent avec le VIH à travers la criminalisation de chacune de leurs non-divulgations. Ce projet est le fruit d'une collaboration entre Mikiki et Alexander McClelland, professeur assistant à l'Institut de criminologie et de justice pénale de l'Université Carleton. Il a été présenté lors d'une conférence internationale à Amsterdam en 2018 et, plus récemment, à la Biennale de Varsovie en 2020 dans le cadre de l'initiative de recherche de Szymon Adamczak intitulée "Polskie EIDS".

Les spectacles de Mikiki sont uniques et il n'est pas rare de voir l'artiste entouré par une foule de spectateurs tandis qu'une odeur âcre de choucroute envahit l'espace. Vous avez du mal à imaginer la signification politique et sociale de la choucroute ? Découvrez ce point et bien d'autres sur la page des spectacles de Mikiki sur le site web Men's Health Project.

De la métamorphose en drag-queen aux auto-prises de sang, le travail de Mikiki n'est jamais timoré - il est politique et personnel. Mikiki nous invite dans son univers.

Et c'est l'un des beaux potentiels, des potentiels politiques, de la traînée. Vous êtes capable de mettre ce masque, essentiellement, peut-être seulement des millimètres d'épaisseur, mais vous mettez ce masque, et alors vous êtes capable de dire des choses qui auraient des conséquences dans le monde réel si vous les faisiez en dehors de la traînée.

Nous sommes impatients de connaître votre avis sur cet épisode Pozcast avec Mikiki dans la section commentaires ci-dessous !

Consultez également notre récent billet de blogue à Art, militantisme et VIH : déclencher des émotions, de l'imagination et de l'action dans lequel nous explorons certaines des origines et des idées entourant la culture gay, les mouvements artistiques et l'activisme.

Veuillez cliquer ici pour consulter nos conditions d'utilisation et de commentaires.

Nous aimons avoir des nouvelles de nos auditeurs, alors écrivez-nous ! Faites-nous également savoir si vous souhaitez être invité sur le Podcast. Si vous avez des commentaires, des questions ou des idées pour de nouveaux épisodes, veuillez envoyer un courriel à
james.pozcast@gmail.com

Ne manquez jamais un épisode,
abonnez-vous et restez au courant
S'abonner

Restez au courant

Merci ! Votre soumission de documents a bien été reçue !
Oups ! Quelque chose s'est mal passé lors de l'envoi du formulaire.
Restez en contact

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum